Communication

Externe et expert

revenir à l'accueil
Pour faire passer les messages stratégiques aux collaborateurs, les entreprises font de plus en plus souvent appel à des personnalités extérieures à l’entreprise.

La mécanique qui consiste à demander à un tiers de faire passer un message n’est pas nouvelle. Parce qu’il pose un œil neuf sur un sujet et fait autorité dans son domaine, parce qu’il n’est pas (normalement) soumis aux pressions internes et qu’il peut émettre un avis dépassionné et sans états d’âme, on l’écoute, on le croit ! Rien d’étonnant donc à ce que les professionnels de la réunion s’appuient sur ces personnalités – sportifs, entraîneurs, artistes, designers, philosophes, chefs étoilés, écrivains, aventuriers… – pour susciter l’intérêt, fédérer, cautionner ou crédibiliser une action… et plus largement servir la cause d’une entreprise.

 

Transfert d’expertise
« Un tiers des manifestations que nous accueillons aujourd’hui intègre ces intervenants externes », remarque Cyril Gast, Directeur Général du Novotel de Fontainebleau Ury. « Bien sûr, le seul fait d’être un tiers ne suffit pas. L’intervenant doit avoir une expertise particulière pouvant être soit liée, soit transférable à l’entreprise ou au sujet de la convention. Il y a quelque temps, Jean‑Pierre Raffarin est intervenu sur la situation économique et la problématique des pays émergents. Une autre fois c’est Claude Onesta (ndlr, entraîneur de l’équipe de France de handball) qui prenait la parole sur la symbiose des compétences et l’esprit d’équipe… Son intervention étayait l’idée qu’on est meilleurs ensemble, qu’il faut de tout pour réussir, qu’une équipe performante n’est pas seulement constituée de leaders… »

 

Intervenant externe

L’intervenant est une technique d’animation permettant d’aborder aussi bien la performance collective et la gestion du changement, gestion de projet, que la relation client, l’esprit d’innovation ou encore le développement durable…

Moins de jeu, plus de sens
La grande variété des profils de ces intervenants est équivalente à celle des sujets qu’ils peuvent aborder. « Les organisateurs préfèrent aujourd’hui privilégier les animations porteuses de sens et de contenu » remarque Sophie Skarimbas, Responsable Commerciale du Novotel Paris Charenton. « Un ascensoriste a organisé chez nous une convention durant laquelle est intervenu… un astronaute. Son profil, son histoire, son charisme marquent les esprits et favorisent l’attention. » L’intervenant est une technique d’animation permettant d’aborder aussi bien la performance collective et la gestion du changement, gestion de projet, que la relation client, l’esprit d’innovation ou encore le développement durable… Une technique génératrice de valeur ajoutée dont il serait dommage de se priver.