Interview

« Ici on aime bien être débordés »

revenir à l'accueil
Jenny Courthaliac, Responsable Commerciale du Novotel ProAct de Nîmes, se prête au jeu de l’interview décalée.
Collaborateur Novotel Atria Nîmes Centre

Collaborateur Novotel Atria Nîmes Centre

Mon meilleur souvenir professionnel
Je me souviens d’un soir de juin 2011 où nous nous sommes retrouvés à trois ou quatre collaborateurs dans le restaurant de l’hôtel avec la chanteuse Joyce Jonathan. Nous avons discuté, elle s’est mise au piano et nous avons eu droit à un concert privé improvisé. Un très beau moment. Au-delà de cet exemple, mon métier m’a permis de faire de belles rencontres, d’approcher des artistes venus séjourner dans notre établissement dans le cadre de manifestations (spectacles, concerts…) : la troupe de la comédie musicale « Les dix commandements », M Pokora, Patrick Fiori, Jean-Louis Aubert… Des gens célèbres mais simples et très accessibles.

 

 

Mon plus grand moment de solitude
Un jour, l’alarme incendie se déclenche parce qu’une porte coupe-feu a été ouverte. N’ayant pas pu trouver l’origine de l’alerte dans le délai imparti de deux minutes, tout le protocole se met en route et me voilà faisant irruption dans une salle de conférence pour demander aux gens de rester assis et leur expliquer que tout va bien alors qu’en même temps, la voix (très forte) de l’alarme expliquait exactement le contraire. J’étais toute seule à m’agiter pendant cinq longues minutes au milieu du public pour essayer de couvrir l’alarme jusqu’à son extinction.

Collaborateur Novotel Atria Nîmes Centre

Collaborateur Novotel Atria Nîmes Centre

Ma plus grande fierté
C’est lorsque je reçois, des mois après la fin d’une manifestation, le témoignage d’un client, une petite carte, un message. Ça paraît tout simple, mais de savoir que mon travail (et au-delà celui de l’équipe) a été suffisamment professionnel et marquant pour qu’on se souvienne de moi, de nous, me rend très fière.

Mon scénario catastrophe
Dans la région, quand il pleut… il pleut vraiment. On ne sait jamais quand ça s’arrête et jusqu’où l’eau peut monter ! Alors quand le temps se gâte, j’imagine la grande crue du genre de celle qui va générer une grosse coupure d’électricité, paralyser tout, empêcher les livraisons et interdire tout déplacement.

 

Collaborateur Novotel Atria Nîmes Centre

Collaborateur Novotel Atria Nîmes Centre

Mon plus gros fou rire
À l’occasion d’une manifestation comprenant une course cycliste, nous nous étions retrouvés très tôt le matin à préparer les sacs de ravitaillement des coureurs. Nous avons tartiné et conditionné les produits pendant des heures pour que tout soit prêt à l’aube. Lorsque les ravitailleurs sont partis nous nous sommes enfin posés en cuisine avant de nous apercevoir que tout ce que nous avions fait était resté là ! Nous avons été pris d’un long fou rire avant de nous lancer à la poursuite des voitures de ravitaillement aux quatre coins de la ville.

Mon plus grand souhait
Continuer à voir nos clients satisfaits et être débordée de travail. Ici, on aime bien être débordés !

Ma grande passion
Sans hésiter, c’est le sport. En ce qui me concerne, c’est fitness et Zumba trois fois par semaine. J’aime aussi voir mes amis dont beaucoup travaillent dans le même environnement que moi.

Mon petit plus
C’est l’adaptabilité. Dans l’hôtellerie en général, et plus particulièrement dans notre établissement, il faut savoir s’adapter. Menus, horaires, configuration de salle… tout évolue, tout le temps et le plus souvent à la dernière minute ! Nous n’avons pas de client type. Chacun a sa manière de fonctionner à laquelle il faut forcément s’adapter pour que chaque demande puisse se conclure par la réponse : oui bien sûr !