Nutrition

La solution est dans votre assiette

revenir à l'accueil
Les pauses sont très importantes dans une journée de travail. Plus qu’un temps de détente, elles sont aussi l’occasion de se régénérer, à condition de respecter quelques règles.

Nous sommes ce que nous mangeons ! Si pendant longtemps, il était admis qu’un petit-déjeuner devait se composer d’un café ou d’un thé, d’un jus de fruit et de viennoiseries, ou qu’une phase d’assoupissement d’après déjeuner était inévitable, on sait aujourd’hui que la réalité est un peu plus complexe. « Les fonctionnalités du cerveau peuvent varier selon la composition de notre assiette », rappelle Isabelle Pillon, Docteur en pharmacie et Nutritionniste (www.alisatys.fr). « L’alimentation conditionne notre vitalité, notre concentration et notre performance. »

Cuisine du Novotel Belfort Centre Atria

La restauration peut et doit rester un plaisir.

La pause s’impose
Bien entendu, à chaque moment de la journée correspond un type d’alimentation. Sans forcément interdire les croissants et le jus d’orange au petit-déjeuner, on sait qu’il est préférable de les compléter, voire de les remplacer par un bon pain aux céréales, des fruits de saison, des amandes, des noix, du fromage, du jambon ou un yaourt… « La composition est à peu près la même pour la pause du matin », précise Isabelle Pillon. « On peut ajouter une petite pâtisserie maison, des brochettes de fruits, mais il est préférable de limiter le sucré pour éviter l’hypoglycémie réactionnelle. » Concernant le déjeuner, si la tendance générale est à la réduction de sa durée, tout doit cependant être fait pour lui garder sa fonction de rupture avec le temps de travail. Une rupture qui permet aux participants de se concentrer sur ce qu’ils mangent, de reprendre du plaisir à se restaurer.

 

Retour aux sources
Faut-il en déduire que les plateaux-repas et autres buffets finger food, privilégiant une restauration rapide, debout, tout en poursuivant les débats initiés en salles sont à proscrire ?  « Pas du tout », répond Isabelle Pillon. « Tout dépend de la qualité de ce que vous avalez. D’une manière générale, il faut privilégier les produits labellisés (dits de terroir) et peu travaillés : une viande ou un poisson à la plancha, un poulet rôti, des légumes… Un verre de vin ne fait rien de mal ! » La restauration peut et doit rester un plaisir. Elle peut être gourmande sans être trop grasse ou trop sucrée.

À consommer avec modération
C’est l’excès et l’inadéquation avec les besoins physiologiques qui provoquent la baisse de régime. Plus on avance dans la journée, plus la liberté est grande. Ainsi c’est au milieu de l’après-midi que l’éventuelle envie (coupable) de sucré peut être assouvie avec plus de liberté. C’est l’heure du goûter ! À ce moment-là, le corps sécrète plus d’insuline : « Le goûter est important, c’est physiologique. Il est alors possible de manger sucré sans baisse de régime. » Et de tenir jusqu’au dîner ; on sera alors moins compulsif pour apprécier ce bon repas.

Profitez des beaux jours avec ProAct

Novotel Lyon Bron

Neuf hôtels du réseau ProAct disposent de terrasses et/ou de jardins pouvant accueillir pauses, déjeuners et, pourquoi pas, séances de travail.
– Annecy : terrasse extérieure Restaurant : environ 40 couverts.
– Avignon : terrasse extérieure Restaurant (Patio) : environ 130 couverts + Espaces cocktails ou pauses jusqu’à 150 personnes.
– Cannes : terrasses extérieures pour pauses ou cocktails jusqu’à 140 personnes et terrasses Restaurants de 80 à 100 couverts.
– Charenton : terrasse extérieure Restaurant : environ 60 couverts et pour les pauses ou cocktails jusqu’à 180 personnes.

Novotel Saclay
– Fontainebleau : terrasse extérieure Restaurant : environ 150 couverts et terrasse Agora pour pauses ou cocktails jusqu’à 100 personnes.
– Lyon : terrasse extérieure Restaurant : environ 120 couverts et terrasse espaces salons : environ 150 couverts et jusqu’à 330 personnes pour pauses ou cocktails.
– Monaco : terrasse extérieure Restaurant : environ 50 couverts et jusqu’à 100 personnes pour pauses ou cocktails + terrasse extérieure les Oliviers : 80 couverts jusqu’à 120 personnes pour pauses ou cocktails + terrasse panoramique jusqu’à 250 personnes (pauses ou cocktails).
– Vaugirard Montparnasse : terrasse extérieure Restaurant : environ 40 couverts + terrasse panoramique 7ème jusqu’à 150 personnes pour pauses ou cocktails.
– Saclay : terrasse extérieure Restaurant : environ 60 couverts + terrasse banquets parc arboré jusqu’à 200 couverts et jusqu’à 250 personnes pour pauses ou cocktails.